News – 25-8 – 25-8 initie les seniors de plus de 350 centres de soins résidentiels à WhatsApp !

Make happy users

25-8 initie les seniors de plus de 350 centres de soins résidentiels à WhatsApp !

De nombreuses personnes âgées des plus de 800 centres de soins résidentiels en Flandre n’ont aucun contact visuel avec leur famille et leurs amis pendant la période de confinement. Bien que les appels vidéo offrent une solution pour certains d’entre eux, la plupart des 70 000 résidents des centres de soins résidentiels ne maîtrisent pas suffisamment le numérique pour manipuler facilement un smartphone ou une tablette. Par conséquent, si les seniors veulent passer des appels vidéo, un soignant doit continuellement les y aider, ce qui relève presque de l’impossible.

« Les centres de soins résidentiels avec lesquels nous travaillons nous ont demandé si nous ne pouvions pas remédier à ce problème », explique Tom Messiaen, Managing Partner de 25-8, une entreprise qui propose des solutions de communication à plus de 500 établissements de santé belges. « Nous nous sommes concertés avec notre partenaire informatique Unmatched et avons rapidement trouvé une solution. »

 

25-8 a pris un téléphone de soins (un grand téléphone fixe avec un combiné traditionnel et un écran vidéo), en a retiré tous les logiciels, puis y a installé un seul programme : WhatsApp. Pour utiliser le téléphone, il suffit de le brancher et de le connecter à Internet. L’appareil démarre et permet, dès lors, de passer des appels vidéo avec WhatsApp. Ceux qui le souhaitent peuvent également connecter un écran externe à l’appareil afin que les personnes âgées puissent voir leur famille et leurs amis sur leur téléviseur.

Extra-foto.jpg

Messiaen : « Le combiné, l’affichage sur la télévision et le volume sonore augmenté rendent cet appareil plus adapté aux personnes âgées qu’une tablette ou un smartphone ordinaire. Résultat : les professionnels de la santé doivent moins rester aux côtés des seniors pendant ces conversations vidéo. »

Autre avantage de l’appareil : il permet à la famille d’envoyer des photos, des vidéos et des messages vocaux que le résident peut ensuite lire.

 

Positif

Les centres de soins résidentiels avec lesquels collabore 25-8 ont tous été interrogés la semaine dernière pour savoir s’ils souhaitaient utiliser ce dispositif. Après un mot d’explication sur le fonctionnement de l’appareil et ses avantages, presque tous les centres de soins résidentiels ont accepté.

 

Messiaen : « Depuis que nous avons distribué le dispositif dans les centres de soins résidentiels, nous n’avons reçu que des réactions positives. Les personnes âgées, leur famille et leurs amis sont ravis d’avoir à nouveau un contact visuel et les professionnels de la santé sont heureux de devoir beaucoup moins surveiller ces conversations vidéo. »

Les centres de soins résidentiels utilisent l’appareil de deux manières. Certains le placent sur une unité mobile et le font circuler dans les chambres des résidents. D’autres ont aménagé une pièce séparée où se relayent les personnes âgées pour prendre part à une discussion WhatsApp avec leur famille et leurs amis. Après utilisation, l’unité (de même que l’espace commun) est désinfectée avant de servir au résident suivant.

 

Soulagement

25-8 a aujourd’hui livré aux centres de soins résidentiels la majorité des 350 téléphones de soins achetés à cette fin. L’utilisation du téléphone de soins WhatsApp est gratuite pour les établissements.

 

« Les centres de soins, leurs résidents et nous livrons aujourd’hui une lutte contre un ennemi invisible. Si nous pouvons soulager les soignants dans cette bataille et reconnecter visuellement les résidents avec leur famille et leurs amis, le coût nous importe peu. Nous avons à cœur d’offrir du réconfort aux résidents des centres de soins », conclut Tom Messiaen.

 

Cliquez ici pour plus de vidéos, de photos et de réactions !

De nombreuses personnes âgées des plus de 800 centres de soins résidentiels en Flandre n’ont aucun contact visuel avec leur famille  ...

Partager ce message:

LinkedInGreen.png
LinkedInBlue.png

25-8 initie les seniors de plus de 350 centres de soins résidentiels à WhatsApp !

De nombreuses personnes âgées des plus de 800 centres de soins résidentiels en Flandre n’ont aucun contact visuel avec leur famille et leurs amis pendant la période de confinement. Bien que les appels vidéo offrent une solution pour certains d’entre eux, la plupart des 70 000 résidents des centres de soins résidentiels ne maîtrisent pas suffisamment le numérique pour manipuler facilement un smartphone ou une tablette. Par conséquent, si les seniors veulent passer des appels vidéo, un soignant doit continuellement les y aider, ce qui relève presque de l’impossible.

« Les centres de soins résidentiels avec lesquels nous travaillons nous ont demandé si nous ne pouvions pas remédier à ce problème », explique Tom Messiaen, Managing Partner de 25-8, une entreprise qui propose des solutions de communication à plus de 500 établissements de santé belges. « Nous nous sommes concertés avec notre partenaire informatique Unmatched et avons rapidement trouvé une solution. »

 

25-8 a pris un téléphone de soins (un grand téléphone fixe avec un combiné traditionnel et un écran vidéo), en a retiré tous les logiciels, puis y a installé un seul programme : WhatsApp. Pour utiliser le téléphone, il suffit de le brancher et de le connecter à Internet. L’appareil démarre et permet, dès lors, de passer des appels vidéo avec WhatsApp. Ceux qui le souhaitent peuvent également connecter un écran externe à l’appareil afin que les personnes âgées puissent voir leur famille et leurs amis sur leur téléviseur.

Messiaen : « Le combiné, l’affichage sur la télévision et le volume sonore augmenté rendent cet appareil plus adapté aux personnes âgées qu’une tablette ou un smartphone ordinaire. Résultat : les professionnels de la santé doivent moins rester aux côtés des seniors pendant ces conversations vidéo. »

Autre avantage de l’appareil : il permet à la famille d’envoyer des photos, des vidéos et des messages vocaux que le résident peut ensuite lire.

 

Positif

Les centres de soins résidentiels avec lesquels collabore 25-8 ont tous été interrogés la semaine dernière pour savoir s’ils souhaitaient utiliser ce dispositif. Après un mot d’explication sur le fonctionnement de l’appareil et ses avantages, presque tous les centres de soins résidentiels ont accepté.

 

Messiaen : « Depuis que nous avons distribué le dispositif dans les centres de soins résidentiels, nous n’avons reçu que des réactions positives. Les personnes âgées, leur famille et leurs amis sont ravis d’avoir à nouveau un contact visuel et les professionnels de la santé sont heureux de devoir beaucoup moins surveiller ces conversations vidéo. »

Extra-foto.jpg

Les centres de soins résidentiels utilisent l’appareil de deux manières. Certains le placent sur une unité mobile et le font circuler dans les chambres des résidents. D’autres ont aménagé une pièce séparée où se relayent les personnes âgées pour prendre part à une discussion WhatsApp avec leur famille et leurs amis. Après utilisation, l’unité (de même que l’espace commun) est désinfectée avant de servir au résident suivant.

 

Soulagement

25-8 a aujourd’hui livré aux centres de soins résidentiels la majorité des 350 téléphones de soins achetés à cette fin. L’utilisation du téléphone de soins WhatsApp est gratuite pour les établissements.

 

« Les centres de soins, leurs résidents et nous livrons aujourd’hui une lutte contre un ennemi invisible. Si nous pouvons soulager les soignants dans cette bataille et reconnecter visuellement les résidents avec leur famille et leurs amis, le coût nous importe peu. Nous avons à cœur d’offrir du réconfort aux résidents des centres de soins », conclut Tom Messiaen.

 

Cliquez ici pour plus de vidéos, de photos et de réactions !

De nombreuses personnes âgées des plus de 800 centres de soins résidentiels en Flandre n’ont aucun contact visuel avec leur famille  ...

Partager ce message:

LinkedInGreen.png
LinkedInBlue.png